Les Amis du Prieuré de Manthes

 Prochaine exposition "Etats d'âmes" du 9 au 24 septembre 2017

Assemblée Générale dimanche 25 juin à 17h. au Prieuré de Manthes.

Visites du Prieuré sur rendez-vous toute l'année.

Pour toute question ou demande d'information, contactez-nous.

en-USfr-FR

Les Artistes

 

Corinne TICHADOU (REVEYAZ) est né le 30 septembre 1970 à Prades (66 Po).

 

 

 

 

 

DES ANGES SUR LA TERRE

Mon sujet vient d'une chanson « les anges noirs » interprétée par Antonio Machin.

«  Pintor siempre que pintas iglesias

Pintas angelitos bellos

Pero nunca te accordasse

De pintar un angel negro... »

Mon grand-père, réfugié espagnol politique chantait souvent cette chanson et je l'écoutais, fascinée. Comme lui, je ressens fortement les choses, je comprends les insoumis, les incompris, les exilés.

Il a fallu du temps pour que les anges deviennent mon sujet, la matrice de mes interrogations et la raison pour peindre.

Ainsi, j'ai commencé à réaliser une série d'anges noirs, sur petits formats 20x20. Les anges que je peins sont noirs, bleus gris, jaunes sales, vieux roses, terre, pour moi l'ange n'a pas de visage, pas d'âge, pas de sexe. On ne peut l'identifier car il est de toute origine.

Dans les textes religieux, dans la mythologie, les anges sont les missionnaires de Dieu auprès des hommes. Cela me plait. L'idée de « réunification universelle » m'intéresse et c'est cela que je veux mettre en avant dans ma peinture.

Dès lors je réalise de grands formats où je donne à voir des anges en lévitation dans un espace indéfini, ils semblent les bienfaiteurs de notre monde moderne. Ils sont là pour nous soutenir, nous fortifier dans nos moments de faiblesse, soulager nos maux et nos blessures, nous éclairer sur nos doutes, nous réconforter dans nos moments douloureux et nous soutenir face à la mort. A l'heure où la violence, l'arrogance, le pouvoir, la trahison sont omniprésents dans nos vies, l'image d'anges pleins de sagesse, d'humanité et de compassion est la bienvenue. A travers cette figure, je m'interroge sur l'être humain et sur ce que nous sommes.

Attirée par l'image ancienne, je me documente aussi sur les anges dans la peinture de la renaissance italienne. Le hasard fait que, lors d'un voyage en famille en Angleterre, je me rends à la National Gallery. Là, je vois les anges de Masaccio dans « la vierge et l'enfant ». Je suis captivée par ce foisonnement de dorures et ces fonds gravés. Je regarde attentivement l'annonciation » de Filippo Lippi, un peintre qui porte un caractère très spirituel et méditatif dans son travail et je suis en admiration devant le si beau et si délicat visage de l'ange. « La nativité » de Pierro de la Francesca est pour moi un travail très contemporain. Le peintre aborde des couleurs froides comme les bleus outremer; les deux personnages du fond semblent estompés, comme une maladresse voulue.

 

 





Les recherches artistiques et le temps qui passe participent à nourrir ma peinture. A l'atelier, ma série sur les anges se développe. Mes anges sont à deux, trois ou plus, ils chuchotent entre eux comme l'ange Gabriel chuchote à Marie. Les anges font place à des bouddhas, à des dieux, aux rois mages, à des madones, des vanités, des carrosses, des églises, des cimetières et des chapelles. L'ensemble des peintures fonctionne comme une fugue. Je répète inlassablement des choses comme un mode d'interrogation comme une quête. J'installe un dialogue avec la religion. Je m'interroge sur le sens de ces symboles à savoir qu'est-ce qu'une croix, un juif, un musulman, un chrétien?

Même si je ne peux pas me séparer de la figure, parce que je m'inscris dans une tradition, je m'intéresse à l'abstraction. Parce que je pense profondément qu'il peut y avoir un dialogue entre l'abstrait et le figuratif et que je peux tisser des liens entre les deux.

je pense aux origines de l'abstraction qui posent des questions métaphysiques. Je pense à Kandinsky qui veut peindre l'absolu en refusant la figure, à Malevitch qui cherche à travers la forme minimale à atteindre le suprême, à Rothko et à Newman qui par le monochrome, ont ouvert l'espace à l'infini. Pierre Soulages est un exemple de l'incarnation contemporaine du sentiment religieux. Son habileté à faire résonner la couleur noire me touche.

Je peins plusieurs images abstraites 20x20. Ces compositions font le lien d'une image à l'autre et complètent ma série. Ce sont des « ciels ouverts » clairs ou sombres qui donnent un sens dans la lecture globale de ma série et représentent une pause, un souffle, une respiration pour le regardeur.

Aujourd'hui je réunis plus de 150 images 20x20 dont le thème est: « des anges sur la terre ».

Corinne Tichadou

Galerie

Search Tags 

Dates

- Exposition 2014