Les Amis du Prieuré de Manthes

Dernière exposition : "Esprit Minéral"

 

Visites du Prieuré sur rendez-vous toute l'année.

Pour toute question ou demande d'information, contactez-nous.

en-USfr-FR

Les Artistes

 

Né en 1959 dans la Loire, elle est aujourd’hui installée dans le vieux village perché de Livron sur Drôme. Son travail s’inspire de l’environnement proche, du monde minéral et végétal, et aussi de l’humain qu’elle modèle pour capter les instantanés de la vie, une émotion, un songe, une lueur,comme un arrêt sur image.Sa formation de céramiste lui permet de maîtriser à la perfection la technique du Raku.

Chantal enseigne aussi sa technique et donne des cours pour adultes et enfants dans son atelier à Livron sur Drôme. Dynamique, elle participe à Boucle d’art (circuit dans les ateliers d’artistes dans la Drôme) et expose à la Galerie Robert Blanche à Alixan, durant tout le mois de juin.

 

Ses dernières Expositions:

2015: Exposition à l'église de Theizé (Rhône)
2015: Circuit de l'Art à Demeure, Cliousclat
2015: Exposition à la Galerie Espace Liberté, Crest
2014: Exposition à la Galerie de la Baume des Arts, St Donat-sur-l'Herbasse
2014: Exposition à la Galerie Robert Montaudouin, Dieulefit
2013: Galerie Duvert, Crest

 

 

A propos de son travail

« La beauté est partout dans la nature et c’est dans cette nature que je cherche et trouve souvent l’inspiration. Je me laisse imprégner par ce qu’elle offre à mon regard – par les lignes, les formes, les matières, les couleurs – dans les paysages, les ciels et les éléments naturels.

Souvent, au cours de mes promenades, je glane des matériaux échoués. Transformés par les forces naturelles au cours de leurs « pérégrinations », leur forme, leur aspect et leur texture m’émeuvent. Tout cela me raconte une histoire de la vie.

Je cueille des argiles sur les bords des chemins ou dans d’anciennes carrières. Elles me serviront à fabriquer mes terres sigillées (revêtement de surface) par un procédé de décantation.

Je suis attirée par la transformation de la matière, par l’empreinte du temps sur les choses, par les traces de la vie. J’essaie d’imprégner l’argile de cette sensibilité, avec l’intention de rendre vivante une forme ou une surface. Elles deviennent alors support d’expression.

En recherche constante sur les formes, et sur la matière, je m’astreins à garder une démarche cohérente. La tentation d’aller visiter les mille possibilités de création qu’offre l’argile est grande. Je m’efforce également de garder un fil conducteur. Je sélectionne une idée et je l’approfondis, je la décline.

 

 

Au fil des années, mon choix s’est posé sur les techniques d’enfumages, plus particulièrement sur les terres polies et terres sigillées. Un champ d’exploration.

Trouver l’accord entre la forme et le revêtement de surface reste un long travail fait de tâtonnements et d’hésitations. Et le chemin pour y parvenir est rude mais ô combien passionnant…

  Chaque   pièce   a   sa   vie   propre,   son histoire. Car une fois façonnée, engobée, polie plusieurs fois, la pièce est confiée au feu. Confrontation difficile et tellement fascinante. » Chantal Ferroussier

 

 

Galerie Chantal FERROUSSIER

Search Tags 

Dates

- Exposition 2016